HENRI II PLANTAGENÊT


HENRI II PLANTAGENÊT
HENRI II PLANTAGENÊT

HENRI II PLANTAGENÊT (1133-1189) roi d’Angleterre (1154-1189)

Petit-fils d’Henri Ier, désigné par son grand-père pour lui succéder dès le moment de sa naissance, écarté en fait du trône par Étienne, neveu du roi défunt, Henri II doit tout à l’énergie de sa mère, Mathilde, et de son père, Geoffroi V Plantagenêt. Il est couronné en 1154 et, dès ce moment, il est le maître non seulement de l’Angleterre, mais aussi de la Normandie; en outre, grâce à un mariage opportun avec Aliénor d’Aquitaine, il contrôle tout le sud-ouest de la France. L’Anjou, le Maine et la Touraine compléteront son Channel State . Il aura quelque peine à maintenir son autorité sur un aussi vaste ensemble et devra affronter des révoltes féodales en Angleterre, les intrigues des rois de France Louis VII et Philippe Auguste et, à la fin de sa vie, le soulèvement de ses propres fils, Henri, Richard et Geoffroi. Pourtant, conquérant de l’Irlande en 1171-1172, ayant rêvé en vain d’établir son autorité sur l’Écosse, il est l’un des créateurs et des réalisateurs du rêve anglais qui consistait à réunir les îles Britanniques sous un seul sceptre.

Henri II a été en Angleterre un souverain autoritaire et un roi justicier: en révoquant, en 1170, presque tous les shérifs et en les remplaçant par des personnages plus modestes et plus soumis, il a préservé son droit d’intervention dans les comtés et contribué à asseoir un véritable pouvoir local d’origine royale; c’est sous son règne qu’est entreprise la fixation du droit coutumier, avec l’aide des plus grands érudits du temps, Ranulf de Glanville, Richard Fitz-Nigel, Thomas Becket, Roger Hoveden, Hubert Walter; la common law va s’imposer, imprégnée de droit romain, mais non pas exclusivement inspirée par lui: de véritables codes sont promulgués, dont le plus célèbre, en 1164, les Constitutions de Clarendon; des tribunaux royaux sont organisés, hiérarchisés depuis le Hundred (Conseil des Cent) jusqu’au Grand Conseil, et des cours itinérantes, assistées de jurys recrutés sur place, viennent offrir la justice royale, civile et criminelle dans les lieux les plus éloignés de Londres et non sans devoir reconnaître l’autonomie des cours féodales les plus puissantes. Ayant réorganisé l’administration de l’Échiquier, Henri II développe un système fiscal original et réussit à imposer l’écuage, impôt représentatif du service militaire que les vassaux auraient renoncé à accomplir outre-mer: l’immunité fiscale des seigneurs est ainsi brisée. Le souci d’uniformisation autoritaire lui vaut son plus grave échec: désireux de soumettre également l’Église, il tente d’imposer l’autorité judiciaire du pouvoir temporel, notamment sur les clercs criminels; il se heurte à l’un de ses anciens conseillers, devenu archevêque de Canterbury, Thomas Becket, et le meurtre de ce dernier, en 1170, est imputé à l’exaspération du roi; celui-ci, pour obtenir du pape le pardon nécessaire, doit s’incliner et renoncer d’autre part à la faculté de s’opposer à la publication en Angleterre de tout acte pontifical. Henri II aura été le premier souverain qui, après la conquête normande, aura réalisé l’amalgame de traditions françaises et de coutumes locales et donné à la Constitution anglaise un aspect original.

Henri II Plantagenêt
(1133 - 1189) roi de 1154 à 1189, duc de Normandie (1150-1189), comte d'Anjou (1151-1189) et duc d'Aquitaine (1152-1189) par son mariage avec Aliénor. Il affirma son autorité sur l'église, malgré l'opposition de Thomas Becket (assassiné en 1170). Ses fils se révoltèrent contre lui (1173, 1183 et 1186), notam. Jean sans Terre (1188-1189), soutenu par le roi de France.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Henri II Plantagenêt — Henri II d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri II. Henri II …   Wikipédia en Français

  • Plantagenêt — est le surnom d une dynastie princière issue de la première lignée des comtes d Anjou, les Ingelgériens et de la Maison de Châteaudun et dont les membres furent comtes d Anjou et du Maine, puis par mariage roi d Angleterre, ducs de Normandie et… …   Wikipédia en Français

  • Henri Plantagenêt — Henri II d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri II. Henri II …   Wikipédia en Français

  • Henri Court-Mantel — Henri II d Angleterre Pour les articles homonymes, voir Henri et Henri II. Henri II …   Wikipédia en Français

  • Henri de Blois — (vers 1096 ou vers 1100[1] – 8 ou 9 août 1171[1]), abbé de Glastonbury (à partir de 1126), puis …   Wikipédia en Français

  • Henri De Blois — Hôpital de la Sainte Croix de Winchester fondé par Henri de Blois Henri de Blois (vers 1096 ou vers 1100[1] – 8 ou 9 août 1171[1 …   Wikipédia en Français

  • Henri de blois — Hôpital de la Sainte Croix de Winchester fondé par Henri de Blois Henri de Blois (vers 1096 ou vers 1100[1] – 8 ou 9 août 1171[1 …   Wikipédia en Français

  • Henri d'Albano — Henri de Marcy Henri Settimo de Marcy ou de Marciac (v. 1136 1er janvier 1189) est un prélat cistercien français, abbé de Hautecombe en 1160, puis abbé de Clairvaux en 1176 1179. Il est nommé cardinal évêque d Albano au IIIe concile du Latran en… …   Wikipédia en Français

  • Henri de Clairvaux — Henri de Marcy Henri Settimo de Marcy ou de Marciac (v. 1136 1er janvier 1189) est un prélat cistercien français, abbé de Hautecombe en 1160, puis abbé de Clairvaux en 1176 1179. Il est nommé cardinal évêque d Albano au IIIe concile du Latran en… …   Wikipédia en Français

  • Henri de Marcy — Henri de Marsiac Biographie Naissance 1135 au château de Marcy, près de Cluny Décès 4 juillet 1188 Consécration épiscopale 14 mars 1179 Cardinal de l Église catholique …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.